1982

Chabra et Chatila

Mort de Brejnev

..........Et moi, et moi. et moi

Guerre des Malouines
Elections en Espagne
Invasion du Liban par Israël.
Le massacre de Sabra et Chatila
France
Mort accidentelle de Grace de Monaco.
Mort de Romy Schneider
Troubles graves en Pologne
Monde
Propos de F.de Closets "Toujours plus"

 

1982
Argentine
Invasion des îles Malouines par l’Argentine. Je ne porte certainement pas le même regard sur ce conflit que ceux que j’ai pu constater dans mes recherches sur cette mini guerre. Que disent les articles que l’on peut trouver sur Internet ou autre ? Ils disent que les militaires au pouvoir avaient de gros problèmes de politique intérieure. La répression contre la guérilla était venue à bout de celle-ci, mais elle avait été tellement brutale qu’elle avait dressée une grande partie des argentins contre eux. D’autre part l’économie battait franchement de l’aile. C’est pour ces deux raisons principales qu’ils auraient voulu faire diversion pour détourner les vrais problèmes et réveiller le nationalisme argentin.
Nous avons en Espagne le même problème avec Gibraltar. Que font les anglais au début du 21ème siècle sur un territoire espagnol ? Le temps des colonisations est révolu depuis longtemps, alors pourquoi les anglais s’entêtent-ils à conserver un rocher espagnol. Certes, le « peñon » leur procure des devises, mais est-ce une raison valable à opposer pour s’octroyer sa propriété ? La présence anglaise, conservée uniquement par la force, puisqu’elle ne peut en rien opposer la raison, agace au plus au point l’orgueil espagnol. Je suis sûr que, si un jour un gouvernement espagnol décidait de le reprendre Manus militari, la population le suivrait à 100 pour % ou alors très près. Les argentins n’avaient donc pas besoin que les militaires les « remontent » un peu contre les anglais.
La « dame de fer » envoie sa flotte et les argentins ne peuvent rien faire. En plus, à part quelques pays d’Amérique du Sud, aucun autre ne les soutient. L’ONU, la France et les États-Unis les condamnent. Les anglais continueront à occuper les Malouines. La raison du plus fort est toujours la meilleure !!

Espagne.
Les élections législatives du 28 octobre en Espagne donnent la majorité absolue au PSOE (parti socialiste ouvrier espagnol) avec, à sa tête un avocat de 40 ans. Felipe Gonzalez obtient 202 sièges sur un total de 350. L’UCD (union du centre démocratique) le parti qui avait réussi la transition avec Adolfo Suarez, a sombré avec Leopoldo Calvo Sotelo à sa tête. La politique espagnole se durcit. La gauche à cherché et a réussi à amalgamer la droite avec le franquisme et la droite s’est radicalisée dans un nouveau parti : Alianza Popular (Alliance populaire) qui devient le principal parti d’opposition.

Israël-Liban
Israël trouve plusieurs prétextes pour envahir le Liban. Entre autres, un attentat commis contre leur diplomate à Londres. Ils accusent immédiatement l’OLP (organisation de libération de la Palestine) et disent vouloir pénétrer au Liban pour détruire ses bases. Un autre prétexte leur sera fourni par l’assassinat de Béchir Gemayel le 15 août qui avait été élu président de la République un mois plus tôt. Ils appellent cette opération « Paix pour la Galilée ». En fait les Syriens étaient déjà présents au Liban officiellement pour maintenir la paix entre les palestiniens qui s’y étaient réfugiés et les libanais. Mais les palestiniens occupaient surtout la partie Ouest de Beyrouth et en avaient fait une véritable place forte. La Tsahal, nom de l’armée israélienne est soutenue par l’armée du Liban Sud, férocement anti-palestinienne. En face se trouvaient l’OLP, l’armée syrienne, des milices libanaises du parti socialiste progressiste de Walid Joumblatt, les milices du parti nationaliste social syrien et le parti communiste.
Sabra et Chatila
Le massacre de Sabra et Chatila considéré comme un des plus horribles de notre histoire contemporaine, pose l’éternelle question du comment des personnes « normales » comme vous et moi peuvent, dans des occasions données, devenir pire que des monstres. Les récits de ces horribles massacres sont particulièrement horribles. Très vite, tous les rapports, qu’ils soient libanais, israéliens ou palestiniens, rendent responsable l’officier phalangiste Élie Hobeïka. (Ce dernier ne sera jamais inquiété. Plus tard il se lancera dans la politique dans un mouvement pro-syrien. Elu au Parlement libanais, il deviendra ministre dans un gouvernement dirigé par Rafic Hariri). Les rapports et le témoignage de survivants établissent aussi que des membres de l’armée israélienne participèrent aux rafles et, en général, laissèrent massacrer tous ces gens sans rien faire pour les empêcher.
Le 2 septembre, les derniers combattants palestiniens avaient quitté Beyrouth. Le 14 septembre la Force multinationale (États-Unis, France, Italie), une fois assurée l’évacuation de l’Organisation de libération de la Palestine (OLP) se retire aussi. Ce même jour, une bombe détruit l’immeuble où se trouve le président, Béchir Gemayel, qui vient d’être est élu chef de l’État libanais. Béchir Gemayel meurt dans l’attentat. Et c’est l’escalade ! Dans la nuit du 14 au 15 septembre, l’armée israélienne investit Beyrouth-Ouest. Elle ne tient plus aucun compte des engagements pris auprès de l’OLP. Les milices « chrétiennes » libanaises veulent venger leur chef. Le 16 septembre à 17 heures, sous l’œil de l’armée d’Israël, elles pénètrent dans les camps de Sabra et Chatila pour des " nettoyages de terroristes ". Le 17 dès le matin, les soldats israéliens, qui encerclaient les camps, vont assister sans broncher au comble de l’horreur. Hommes, femmes, enfants et même nourrissons vont être massacrés. Et ils continuent jusqu’au matin du 18. Le bilan de la commission d’enquête israélienne dira qu’il y a eu 800 morts, l’OLP dit qu’il y en a eu 1500. Mais plus que le nombre de victimes, ce sont les conditions dans lesquelles la mort a été donnée. Elle dépasse l’entendement. Les femmes enceintes ont été éventrées pour sortir les fœtus, des nourrissons ont été trouvés incrustés dans les chenilles des tanks, des femmes, jeunes filles et même des fillettes ont été violées puis assassinées. Des hommes suspendus à des crocs de boucher découpés en deux comme du bétail. Élie Hobeïka sera assassiné le 24 janvier 2002 dans un attentat à la voiture piégée. A sa décharge : une partie de sa famille et sa fiancée avaient été assassinées par les milices palestiniennes…

France
Jean-Loup Chrétien devient le premier cosmonaute français. En compagnie de deux soviétiques, Vladimir Djanibekov et Alexandre Ivantchenkov, il reste neuf jours dans l'espace en état d'apesanteur.
Mais tout n'est pas rose en France, même si le gouvernement socialiste se réclame de cette couleur, les attentats s'enchaînent les uns à la suite des autres. En janvier un palestinien assassine un américain à Paris et trois CRS tués dans le Pays basque. En mars, c'est une bombe qui explose dans le train Paris-Toulouse faisant cinq morts. En avril, un diplomate israélien est mitraillé dans son ambassade. Le 23 du même mois une voiture piégée détruit une centaine de mètres de la rue Marbeuf. Elle visait un journal libanais. Bilan : un mort et soixante trois blessés. En juin, c'est un ancien Premier ministre syrien qui est tué. Au mois de juillet une bombe explose sur le boulevard Saint-Michel faisant quinze blessés; une autre au Pub Saint-Germain en fait deux et le numéro deux de l'OLP est tué par une autre voiture piégée. Au mois d'août une grenade tue six personnes et en blesse vingt-six dans le restaurant Goldenberg à Paris. Une psychose commence à s'installer en France.

Monaco
Grace Kelly qui était devenue Grace de Monaco en 1956 en épousant le Prince Rainier, se tue dans un accident de la route le 14 septembre. Tous les monégasques pleurent leur princesse. Certains se posent la question de sa canonisation. Ses enfants ne suivront pas la même route qu'elle......

Mort de Romy Schneider. Le 29 mai Romy meurt d'une crise cardiaque.

Pologne.
C'est Jaruzelski qui règne sur la Pologne communiste. Et il réussit à dresser le pays tout entier contre lui. Même le Conseil militaire de salut national est en total désaccord! Après qu'il ait libéré les prix, ceux-ci ont augmentés d'une façon vertigineuse. De quatre à cinq cent % pour les denrées alimentaires et la moyenne est de trois cent pour %. Le zloty, monnaie nationale, se déprécie de cinquante sept % en une seule journée. Si les premières manifestations réclamaient un peu de liberté, s'ajoutent maintenant les protestations contre la vie chère. La police est constamment mobilisée et la répression remplit les prisons de manifestants. Bientôt 145 mille personnes ont été arrêtées. Le tout jeune syndicat est particulièrement actif. Solidarnosc encadre tous les mouvements. En août 66 villes sont paralysées. En octobre, Jaruzelski et ceux qui le suivent encore, le font dissoudre et c'est le bras de fer : Solidarnosc s'aperçoit que la lassitude commence à se faire sentir dans la population et le pouvoir sent qu'il ne peut plus continuer dans sa politique de répression. Lech Walesa est libéré et Solidarnosc fait une trêve en annulant une grève générale. La "guerre" est momentanément suspendue……

Monde
Felipe Gonzalez et le PSOE (Parti socialiste ouvrier espagnol) gagnent les élections en Espagne le 28 octobre. Il sera constamment réélu jusqu'en 1996. Finalement, la corruption dans son parti mettra fin à son règne.

La coupe du monde de foot est remportée par l'Italie qui en est à sa troisième.

La fête de la musique est "inventée" par le ministre de la Culture Jack Lang, alias monsieur "caméras", comme il y en aura beaucoup chez les hommes politiques. On en verra un autre, par exemple, décharger un sac de riz après avoir copieusement "engueuler" les journalistes qui n'étaient pas arrivés à temps pour "prendre" la scène et il avait dû attendre.
La secte Moon est à son apogée. Le "révérend" célèbre un mariage collectif de plus de deux mille couples
.
Bernard Hinault gagne le tour de France après avoir gagné le tour d'Italie et beaucoup d'autres victoires.

François de Closets
Propos de François de Closets:
* Aujourd'hui comme hier, les hommes politiques en place butent sur le corporatisme des Français, jaloux de leurs droits acquis. Personne n'ose en parler.
*« Il faut casser le discours traditionnel qui ramène l'inégalité à l'argent. Et qui procède par grandes catégories fourre-tout
secteur privé ou public, cadres, agriculteurs ou professions libérales. Si on brise ce cadre statistique, on voit se révéler l'image
très structurée d'une France où les uns accumulent l'ensemble des avantages, et les autres l'ensemble des inconvénients.
*On entretient une image fausse qui permet à une France forte de s'organiser dans ses privilèges et de s'y maintenir dans la clandestinité et le silence.
*Les Français savent que le discours politique et syndical qui véhicule cette image est faux, mais il y a un tabou. On n'a pas le droit d'en parler!
* -Le cas d'E.D.F. est très intérressant à ce sujet. La rémunération minimum est à 40 % au dessus du smic. Pour tous les employés, il faut rajouter 1 000 F par mois de salaire indirect en faisant la somme de tous les avantages offerts : électricité payée au quart du prix, retraite à 55 ans chez les « actifs », réseau d'hôtels, de campings et de villages de vacances gérés par le comité d'entreprise le plus riche de France : 7% de la masse salariale, soit un pactole de 1,1 milliard de francs, 10 000 F par agent.
250 entreprises de petite taille se mettant en grève à tour de rôle ne pourraient pas porter une atteinte plus grave à la société. Mais une seule entreprise, avec un personnel monolithique, peut exercer une menace grave pour le pays. Conclusion : on ne rémunère pas l'utilité mais la menace. C'est ça, le scandale.
* Les uns revendiquent au bazooka et d'autres avec des massues du Néolithique !
* Pourquoi les chauffeurs routiers n'ont pas leur retraite à 55 ans comme les cheminots? Le problème, c'est que ce sont toujours les mêmes qui peuvent paralyser la société et donc accroître leurs avantages puisqu'on les rémunère à la menace. En réalité, l'Etat ne garantit donc pas une justice sociale mais une paix sociale quand il conclut des contrats de salaires avec les syndicats.
*Regardez les dockers. On pourrait les assimiler à des déménageurs ou à des conducteurs d'engins. Deux professions qui ne gênent personne quand elles font grève. Mais les, dockers, eux, en verrouillant les ports, peuvent bloquer tout l'approvisionnement du pays. Et pour utiliser au maximum ce pouvoir, ils ont réussi à imposer la clause d'embauche. C'est le sydicat CGT qui contrôle l'ensemble de la main-d'oeuvre.
*Il n'y a que la gauche qui puisse demander des sacrifices. Quand M. Barre parlait des « nantis », la réaction consistait à dire : « Qu'on fasse payer les riches ». Mais quand un homme de gauche en parle, après avoir fait payer les gros avec de nouveaux impôts, ce réflexe nature de rejet ne peut plus jouer. ( Note personnelle : Cela me rapelle un industriel qui disait -" notre famille a toujours voté à gauche, car quand la gauche est au pouvoir, les syndicats ont l'impression de commander et ils nous foutent la paix !)
* A la Caisse d'Epargne, ils ont au total 7 semaines de congés payés, des primes de bilan de fin d'année, de mariage, 5 mois de salaire plein pour congés de maladie et des emprunts à des taux ridiculement bas. Bref ces écureuils ont un nid bien douillet qui ferait rêver bien des salariés. Ils ont une rémunération supérieure de 50 % à celle de leurs collègues de la banque ! Ça n'empêche pas la CGT de dire qu'ils sont exploités par le capitalisme et qu'ils se battent pour que tout le monde ait leurs avantages. C'est une imposture !
*« Des politiciens, qu'ils soient de la majorité ou de l'opposition, m'ont tous dit qu'ils voyaient, comme moi, la France bloquée par ses avantages acquis. Des leaders syndicaux m'ont écrit, à titre privé, pour me faire part de leur réaction tout à fait favorable. Mais d'un autre côté, ce sont eux qui connaissent leur marge de manoeuvres et qui savent jusqu'où ils peuvent remettre en cause les privilèges de leurs propres adhérents. Car les syndicats sont aussi les dépositaires d'égoïsme sacrés.

*- Il faudrait que se banalise ce genre d'information sur les groupes sociaux professionnels. A partir de là, beaucoup de choses évolueraient. Car tant qu'on ne dit pas les choses, il n'y a aucune raison de les changer..C'est pour cela qu'il y a des réactions aussi épidermiques quand on lève le voile.
« Lorsque vous voyez des employés de banque demander la retraite à 55 ans, alors qu'ils ont une espérance de vie de 75 ans, pendant qu'il y a huit millions d'ouvriers mis à la retraite à 65 ans, avec des espérances de vie à 70 ans, il y a quelque chose d'anormal. Or, aucun leader politique ou syndical n'ose simplement mentionner ces chiffres démographiques, parfaitement exacts. On expliquerait tout cela, le public ne supporterait plus des grèves pour ce genre de revendications. Si on ne dénonce pas cette conspiration du silence, la France risque de crever de ce mensonge organisé.


-Les uns accumulent l'ensemble des avantages, et les autres l'ensemble des inconvénients.- dit François de Closets. Je faisais partie de ceux qui accumulent les inconvénients. Artisan, obligé de vendre mon travail au moindre prix pour des clients qui venaient vous dire : -"Vous savez , monsieur, j'ai déjà demandé 9 devis à vos collègues. C'est celui qui fera la meilleure offre qui aura le travail-" j'avais la double impression de me prostituer et d'être revenu au temps de l'esclavage. Que penseriez-vous d'un patron qui sortirait sur la place publique et qui demanderait aux ouvriers en quête de tavail : -"Qui vient travailler pour moi pour le plus petit prix ?"- Ne se ferait-il lyncher sur place ? Et pourtant, vous qui avez fait faire des travaux, c'est ce que vous avez fait !
Vous faites aussi partie de ceux qui ont pratiqué l'exploitation de l'homme par l'homme!

Les uns cumulent les avantages et les autres les inconvénients. Je parie que les revenus aussi sont multipliés par dix.... ou plus !

 

Accueil