2005

Mort de Jean-Paul II

Emeutes dans les banlieues. La violence règne en maître.


............................................Enfin je vis!

 Mort de Jean-Paul II
Référendum en France
Emeutes dans les banlieues
Arabie Saoudite
Attentats à Londres

Page en construction
2005


Mort de Jean-Paul II le 2 avril 2005
.
Polonais, né à Wadowice le 18 mai 1920, Karol Jozef Wojtyla est élu pape le 16 octobre 1978 sous le nom de Giovanni Paolo II, en italien, et Jean-Paul II pour nous. C'est le premier pape non italien depuis 1520 et le premier pape polonais.
Il est d'abord accueilli avec défiance par l'intelligentsia française et occidentale en général. Ce pape polonais vient d'un pays communiste et qui mieux que lui doit connaître en tous les rouages : les persécutions religieuses, l'oppression, les prisons, l'absence des libertés fondamentales sans lesquelles l'homme ne peut vivre ni s'épanouir. Comment va-t-il réagir maintenant qu'il est certainement l'homme le plus influent de la planète ? D'abord sur la défensive et comme les attaques ne sont pas celles qu'elle avait craintes, elle va se réveiller et l'attaquer comme d'habitude en faisant feu de tout bois : le préservatif, l'avortement, la bioéthique, le mariage des prêtres, ses voyages à travers le monde etc. etc.
Mais ce pape polonais fait peu cas de ces critiques. Il en a vu d'autres! Il s'occupe de rapprocher les religions, d'améliorer les relations entre l'Eglise catholique et les juifs, les Eglises orthodoxes, les Anglicans. Il organise la première réunion internationale interreligieuse en 1984 qui réunira 194 chefs de religions. Même diminué après l'attentat qu'il subit en 1981, il parcourt plus de 120 pays, béatifie 1340 personnes dont 233 martyrs de la guerre civile espagnole, canonise 483 saints soit plus que dans les cinq siècles précédents.
D'une façon beaucoup moins visible, mais peut-être aussi efficace, il s'occupe de la défense de la dignité humaine et de promouvoir les droits de l'homme. Il s'oppose à l'idéologie communiste et beaucoup s'accorde à dire qu'il y a été pour beaucoup dans la chute du bloc de l'Est, et notamment en Pologne, tout en dénonçant les excès du capitalisme.
Malgré les attaques des conformistes du politiquement correct, Jean-Paul II est considéré comme l’un des leaders politiques les plus influents du XXe siècle.
___________________________________________________________________________________

Référendum en France

Le 29 mai 2005 les français se sont prononcés par référendum à la question : "Approuvez-vous le projet de loi qui autorise la ratification du traité établissant une Constitution pour l'Europe ?". Et ils ont dit non. Enfin une majorité à dit non.

   
% des Inscrits
% des votants
% des suffrages exprimés
Inscrits 41 789 202
abstentions 12 800902
30.63
Votants 28 988 300
69.37
nuls .....730 522
02.52
Suffrages exprimés 28 257 778
97.48
Oui 12 808 270
30.65
44.18
45.33 %
Non 15 449508
36.97
53.30
54.67 %

Les experts nous disent que c'est pour telle ou telle raison. Ils sont experts et ils ont peut-être raison ! Mais combien de français avait lu la constitution européenne ? A mon humblissime avis, en réalité les français ont dit non à l'entrée de la Turquie dans l'union européenne. C'est ce qu'on entendait dans les conversations de la "France profonde". Et pour une fois j'ai voté comme la majorité et pour cette raison. Explication : Depuis bien plus d'un siècle, les turcs ne font plus la guerre pour envahir et occuper une région ou un pays. Ils ont pris le slogan des hippies : "Faites l'amour et pas la guerre". Maintenant ils gagnent les batailles au lit, en faisant des petits. Comme les européens ne veulent d'enfants, au bout de quelques décennies, ils sont devenus majoritaires et délogent les autochtones. Nous l'avons vu à Chypre. Nous l'avons vu avec la Bosnie. Nous les avons beaucoup plaints parce qu'ils se sont fait massacrer par les serbes, on a complètement oublié qu'eux-mêmes avaient fait la même chose au début du 20ème siècle avec les serbes.
Je constate aussi que les hommes politiques qui nous gouvernent ne sont pas bien francs. La Hollande votera elle aussi non et avec un pourcentage encore plus fort. Alors les autres pays européens cesseront de demander l'avis de leurs concitoyens pour ne pas aggraver l'hémorragie. Gageons qu'on demandera une autre fois notre avis, quand le moment sera plus favorable, jusqu'à temps que le oui l'emporte.

Le Premier ministre Dominique de Villepin surprend Ankara en prévenant, le 2 août, que la Turquie devait reconnaître Chypre avant de négocier son entrée dans l'Union européenne. De son côté, le Premier ministre turc, Erdogan, a refusé d'envisager cette nouvelle condition.
Qu'est-ce que je vous disais ? Malgré le résultat du référendum le gouvernement n'envisage pas d'abandonner la suite.

%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%

Emeutes dans les banlieues
Le 27 octobre, Zyed Benna et Bouna Traoré, deux adolescents fuient la police. On n’a jamais su pourquoi ni ce qu’ils avaient à cacher. Sans réfléchir ils se cachent dans un transformateur EDF, et meurent électrocutés. La cité de Clichy-sous-Bois s’enflamme, mais pas comme les banlieues en ont l’habitude. La colère monte. D’abord on insulte, puis on brûle des voitures et des bus ; on saccage des écoles, des gymnases. Les nuits d'émeute ne semblent plus devoir s’arrêter. On jette des plaques d’égout, des machines à laver, des frigos du haut des immeubles, les cocktails Molotov pleuvent. Ceux qu’un président de la République appellera la racaille emploient tous les moyens pour chasser l'envahisseur. Cet envahisseur c’est la police qui assiste doublement impuissante à ce spectacle affligeant. Elle a reçu des ordres : surtout pas de victimes. Très vite, cette impunité fait école. Jusqu'à 200 communes vont subir les actes de vandalisme de ces barbares qui semblent être nés à l’âge de pierre. Les images de la télévision les excitent et leur servent de modèles. Une grande partie des banlieues croit montrer sa force, mais c’est les gouvernants qui montrent leur faiblesse. Nous assistons à un acte de capitulation extrêmement grave qui laisse entrevoir un avenir funeste pour la France.
On estima les dégâts à plus de 200 millions d'euros. Il y eu 10 000 véhicules incendiés, 300 bâti-ments publics incendiés, des écoles saccagées, des gymnases et des salles associatives pillées. 130 policiers furent blessés. 2 700 personnes finirent en garde à vue, mais rapidement relâchés. La gauche avec sa démagogie coutumière donna raison aux émeutiers. Ne passe-t-il pas par la tête de ceux qui saccagent la France, que cette France les nourri, les soigne et les "allocationne" -eux et leurs parents- pour qu’ils puissent vivre sans travailler ? La phrase "cracher dans la soupe" n’est pour ces faits qu’une pâle expression.
____________________________________________________________________________________________

Arabie Saoudite
Le roi Fahd est mort le 1er août, à l'âge de 84 ans. Fils de Fayçal, le fondateur de l'Arabie saou¬dite, il a régné pendant deux décennies sur un pays clé, premier producteur mondial de pétrole qui abrite deux lieux saints de l'islam, La Mecque et Médine. Son demi-frère, le prince Abdallah 82 ans lui succède.
____________________________________________________________________________________________
Attentats à Londres.
Le 7 juillet, trois explosions touchent les transports publics de Londres, faisant 56 morts et 700 blessés. Il est 8 h 50.
A 9 h 47 : une quatrième explosion touche l'étage supérieur d'un autobus
Il s’agit d’attentats-suicides qui interviennent à la suite de la désignation de Londres pour les Jeux olympiques d'été de 2012 et le jour de l'ouverture du 31e sommet du G8 en Écosse. Dans les jours suivants, et grâce aux caméras de vidéo-surveillance, la police peut arrêter les quatre jeunes terroristes islamistes britanniques.

 

 

 

Accueil